LiseMichaudLandryFall was already with us in this early October as your Administration Council held its first meeting on October 5th, in Quebec City. Main issues facing us were brought up and discussed, making this meeting very fruitful.

To those I met at our annual meeting last June 1st, I wish to tell that I am now in good health, and it is with enthusiasm that I undertake this new year.

Through this column, I wish to share with you all the emotions I experienced during the trip to our ancestor's land which Réjean and I went on.

We left Montreal on August 21st to land six and a half hours later in Nantes, France. At the airport we were welcomed by Daniel Michaud, life member of our Association. What a warm welcome it was. Daniel then took us to L'Orbrie, a Fontenay-le-Comte suburb, Fontenay-le-Comte being Pierre Micheau's native city, as well as Daniel's.

Daniel and his wife Marie-France welcomed us with open arms in their stylish house, surrounded by magnificent trees. We felt right at home.

This same day at 3.00 p.m., 1 joined a guided tour hosted by Mrs Marie-Gabrielle Girouard. During this very interesting visit, I learned a lot of information on this town where our ancestor Pierre was born and where he grew up until his departure for Nouvelle-France in 1656, as well as on Notre-Dame Church where he was baptized.

During this guided tour, I met Father Jean-Claude Michaud, Daniel's brother, who is President of Les Michaud of France. I also met Joël, Daniel's brother and his wife Annick, as well as Marie-Noëlle, widow of Christian, Daniel's third brother. Fantastic people with whom I had great pleasure talking.

Once the tour was over, we went to Fontenay's town hall for the unveiling of a plaque recalling our ancestor Pierre. Father Jean-Claude shortly entertained us on the history of the friendship between France's Michauds and Quebec's ones, which goes back to 1954.

Plaque Hommage Pierre Micheau aout2013

Then, along with Fontenay's Deputy Mayor Hugues Fourage, and Father Jean-Claude, I unveiled this magnificent plaque, and read what was engraved on it.

Then I added the following:

« I have insisted that this plate include facts about Marie Ancelin, because the country where I come from was not built by the sole men's strength, but aslo the so very important one of its women ».

The plaque is fixed on a stele installed outside the town hall in a small garden where grow nice flowers. On this stele is also fixed a plaque honouring Marie Rousseau, a Fontenay-le-Comte native who once in Nouvelle-France married Charles Jobin in 1677. Charles Jobin for whom it was a second marriage, is the ancestor of all American Jobin.

Once the plaque was unveiled, the Municipality hosted us with the honour wine, during which I pronounced a short allocution, somewhat emotional.

To the twenty people attending, with great pleasure I offered the AFMI pin, and at the request of Father Jean-Claude, I gave its explanation.

I wish here to recall that all costs concerning the buying of the plate and its engraving where assumed by Fontenay-le-Compte's Municipality which I warmly thanked.

Walking on Georges-Clémenceau Street, an imperative stop was made at « Michaud Chausser », a shoe store operated by four generations of Michauds for the past 99 years, from Daniel's grandfather to his own son Olivier today: a very nice store.

Back to L'Orbrie, a very nice reception awaits us prepared by Marie-France. The gathering includes Mr Christian Cardinaux, Association Vendée-Québec's president and his wife, Messrs. Jean-Paul Macquoin, Jean Micheau, Bernard Ducept, all very interesed by genealogy and history. Also attending were Marie-France and Daniel's son Olivier along with his wife Patricia, and their children Garence and Calixte. Mrs Isabelle Beaussy, genealogist, her husband Christophe and their daughter are also part of the group. What a nice celebration! Everyone is so interesting to listen to, and takes interest in my humble sayings concerning our history, our Association as well Réjean's ancestors, the Landry.

Association Vendée-Québec offered us a magnificent pottery dish recalling their 25th anniversary in 2013 and « Les Michaud de France » offered us a wonderful book on Fontenay-le-Comte origins, its architecture and all. From the bottom of our hearts, many thanks!

Once the celebration was over, carried by my multiple emotions, I cannot help recalling the numerous events of this fantastic day for which I am deeply grateful.

The following day is Friday and I accompany Marie-France for a visit at Nieul sur l'Autise for a tour of the local Abbaye, and the house of Duchess Anne de Bretagne's daughter - a great story! In our ancestors' homeland, history is at every street corner, and history as told by Marie-France is delicious, she is an eminent historian. Thanks Marie-France! Father Jean-Claude joins us for supper, and everyone enjoys the conversation.

Saturday, Réjean, now feeling better, Daniel and I go to Fontenay for a short city tour, from the local Saturday market to the town hall and Notre-Dame church where stands the plaque recalling the trip that took place in 1990 by many members, directed by Françoise Michaud Dufresne whom Daniel calls « our older sister ».

We also had the privilege and joy to consult Daniels's photo albums in which we can find many snapshots of Françoise, Claire, Rosaire, Colette, Blandine and many others always very warmly recalled by Marie-France and Daniel.

During the afternoon, both couples enjoy a ride on the various channels of the Marais Poitevin.

After an early supper, we travel to Puy-du-Fou to enjoy a Light and Sound Show recalling Vendée's history since the French Revolution in 1789. We are moved by the stories of the wars, many of them religious, and most deeply by the two Great Wars, 1914-1918 and 1939-1945, which we remember or have heard of. At he end of the show our tears leave us speechless. It will take a few minutes before we can express our appreciation but also our acknowledgement of the sufferings of Vendée's people through the years. What a magnificent show!

Sunday morning, we attend mass at Notre-Dame, mass concelebrated by Father Jean-Claude Michaud; with great honour and thanks, I accept to read the second scripture. Imagine, I am reading in this church where Pierre Micheau was baptized!

After a delicious lunch given by Father Jean-Claude at Hôtel Le Rabelais, we leave for Brouage, Champlain's native place and make a few discoveries, for example this small chapel where, on a marble plate, we can read that Samuel de Champlain prayed en 1629 after his return to France. Many of the chapel's stained glass windows were donated by the Government of the Province of Quebec.

Then we head on to La Rochelle, where our ancestor and many others embarked to travel to Nouvelle-France. Its three towers are very impressive. However, as weather got rain, we returned to l'Orbrie.

Monday, departure time has come. Daniel takes us back to Nantes where we will take our rented car. With tears in our eyes, we say goodbye to Marie-France and Daniel.

I wish here to pay tribute to our hosts Marie-France and Daniel. They are exceptional hosts, full of generosity, attention and commitment; we will never thank them enough. We have created strong and lasting ties together and my greatest wish is that in return, we will have the opportunity to welcome them at home.

I hope that you appreciate my story as much as I was pleased to write it.

Lise Michaud Landry, President (no 1375)

LiseMichaudLandryMonsieur Automne est déjà bien installé en ce début d'octobre alors que votre conseil d'administration a tenu sa première rencontre de l'année le 5 octobre à Québec. Cette rencontre a été fort fructueuse puisque nous y avons discuté des grands enjeux auxquels l'AFMI est confrontée.

Pour ceux que j'ai rencontrés le 1er juin dernier lors de notre assemblée générale, je me permets de souligner que ma santé est revenue au beau fixe et que j'entreprends cette nouvelle année avec enthousiasme.

Par ce billet, je désire partager avec vous les très belles émotions vécues lors du voyage que Réjean et moi avons effectué au pays de notre ancêtre commun Pierre Micheau.

Nous avons quitté Montréal le 21 août en soirée à destination de Nantes en France. Nous attendait à l'aéroport local Daniel Michaud, membre à vie de notre Association. Quel chaleureux accueil! Puis direction L'Orbrie, en banlieue de Fontenay-le-Comte, ville natale de Pierre Micheau, de même que celle de Daniel.

Daniel et son épouse Marie-France nous ont reçus à bras ouverts dans leur coquette maison, entourée de magnifiques arbres. Nous nous sentions comme chez nous.

À 15 heures, ce même jour, je participais à une visite de Fontenay-le-Comte, guidée par madame Gabrielle Girouard, visite fort intéressante pendant laquelle j'ai appris une foule de renseignements sur cet endroit où naquit notre ancêtre Pierre, à Notre-Dame où il a été baptisé et où il a grandi avant de s'embarquer en 1656 vers la Nouvelle-France.

Pendant ladite visite, j'ai fait la connaissance de l'abbé Jean-Claude Michaud, président des Michaud de France et frère de Daniel, Annick son épouse de même que Marie-Noëlle, veuve d'un troisième frère de Daniel. Des gens formidables avec qui j'ai eu grand plaisir à échanger.

Une fois la visite terminée, nous voici à la mairie pour le dévoilement d'une plaque en l'honneur de l'ancêtre. M. l'abbé Jean-Claude prend la parole pour rappeler brièvement l'historique de l'amitié entourant les Michaud de France et ceux du Québec, laquelle remonte à 1954.

Plaque Hommage Pierre Micheau aout2013

Puis accompagnée de monsieur Hugues Fourage, député-maire de Fontenay-le-Comte et de l'abbé Jean-Claude, j'ai dévoilé cette magnifique plaque. Une fois dévoilée, j'ai lu à haute voix le texte qui y est gravé et me suis permise d'ajouter ceci:

« J'ai insisté pour que l'on parle de Marie Ancelin sur cette plaque car le pays d'où je viens ne s'est pas bâti avec la seule force des hommes mais aussi de celle, ô combien importante, des femmes. »

La plaque en question est apposée sur une stèle installée à l'extérieur de la mairie dans un petit jardin orné de jolies fleurs. Sur cette même stèle, y est aussi apposée une plaque honorant Marie Rousseau, native de Fontenay-le-Comte qui, une fois rendue en Nouvelle-France, a épousé Charles Jobin en 1677. Charles Jobin, dont c'est le second mariage, est l'ancêtre de tous les Jobin d'Amérique.

Une fois la plaque dévoilée, la municipalité nous offre le vin d'honneur. À ce moment, je prononce une courte allocution, parfois empreinte d'une émotion bien sentie. À la vingtaine de personnes présentes, avec grand plaisir, je remets l'épinglette de l' AFMI et, à la demande de l'abbé Jean-Claude, j'en explique la signification. 

Je rappelle ici que les frais encourus pour l'achat et la gravure de la plaque ont été assumés par la Mairie de Fontenay-le-Comte que j'ai remerciée chaleureusement.

Déambulant sur la rue Georges-Clémenceau, arrêt obligatoire au magasin « Michaud Chausseur », propriété depuis 99 ans de quatre générations de la famille de Daniel; un très joli commcerce!

Nous rentrons ensuite à l'Orbrie où nous attend une magnifique réception préparée par Marie-France, regroupant entre autres M. Christian Cardinaux, président de l'Association Vendée Québec, et son épouse, messieurs Jean-Paul Macquoin, Jean Micheau, Bernard Ducept, ces demiers fort intéressés à la généalogie et à l'histoire. Étaient également présents le fils de Marie-France et Daniel, Olivier, son épouse Patricia, et leurs enfants Garence et Calixte. Madame Isabelle Beaussy, généalogiste, son époux Christophe et leur fille sont également de la partie. Quelle agréable rencontre! Tous des gens intéressants à entendre et intéressés à mes modestes propos autant qu'à notre histoire, à notre association, aux ancêtres de Réjean, les Landry. Je me souviendrai longtemps de tous.

L'Association Vendée-Québec nous a remis une magnifique assiette à son effigie soulignant les vingt-cinq années d'existence en 2013 et l'Association des Michaud de France, un merveilleux volume sur Fontenay, ses origines, son architecture et j'en passe. Mille mercis à chacun du fond du cœur!

Une fois la réception terminée, portée par mes multiples émotions. je ne cesse de repasser dans ma tête tous les événements de cette magnifique journée pour laquelle je suis très reconnaissante.

Le lendemain, j'accompagne Marie-France à Nieul sur l'Autise pour visiter l'Abbaye locale et la maison de la fille de la duchesse Anne de Bretagne. Que d'histoire! Au pays de nos ancêtres, l'histoire est à chaque coin de rue et cette histoire racontée par Marie-France est délicieuse. elle est une historienne émérite. Merci Marie-France! Pour le souper, Jean-Claude se joint à nous et nous partageons de belles conversations tous ensemble.

Samedi. Réjean se portant un peu mieux, nous retournons avec Daniel à Fontenay pour un mini tour de ville, passant du marché traditionnel du samedi à la mairie puis à la magnifique église Notre-Dame où une plaque de notre Association est fixée au mur rappelant le voyage effectué en 1990 par plusieurs membres, dont Françoise Michaud Durresne que Daniel nomme « notre grande sœur ».

Nous avons aussi eu le bonheur de consulter les albums photos de Daniel clans lesquels on retrouve des photos de Françoise, Claire, Rosaire, Colette et bien d'autres dont Daniel et Marie-France nous parlent toujours affectueusement.

En après-midi, nos deux couples se rendent au Marais Poitevin pour « pagouiller » à travers les différents canaux qui le formenl.

En soirée, Marie-France et Daniel nous accompagnent au Puy-du-Fou pour un spectacle son et lumière rappelant l'histoire de la Vendée depuis la révolution de 1789. Guerres de religions entrecoupées de périodes de paix. Si les premières guerres nous touchent, celles du 20e siècle, 1914-1918 et 1939-1945, dont nous avons eu connaissance et entendu parler, nous émeuvent encore plus. Nos larmes à la fin du spectacle nous laissent sans voix, il faudra quelques minutes pour manifester notre appréciation mais aussi notre prise de conscience concemant les souffrances vécues par le peuple vendéen au cours des siècles. Quel magnifique spectacle!

Dimanche matin, nous assistons à la messe concélébrée par l'Abbé Jean-Claude Michaud; on me fait l'honneur de me demander de livrer la seconde lecture, j'en suis fort émue et reconnaissante. Imaginez lire dans cette église où Pierre Micheau a été baptisé!

Après un succulent brunch offert par l'Abbé Jean-Claude, nous prenons la direction de Brouages, la cité de Champlain et y faisons de belles découvertes, entre autres celle de cette petite chapelle dont une plaque de marbre rappelle que Samuel de Champlain y a prié en 1629 à son retour en France.

Nous nous dirigeons ensuite vers La Rochelle d'où notre ancêtre et bien d'autres se sont embarqués pour venir coloniser la Nouvelle-France. Les trois tours de La Rochelle sont fort imposantes. Malheureusement, ici la météo nous a fait faux bond et nous rentrons à l'Orbrie.

Lundi, l'heure du départ sonne. Daniel nous accompagne à Nantes où nous prenons notre voiture de location. Ce n'est pas sans une larme que nous nous quittons.

Je désire ici rendre hommage à Marie-France et Daniel. Ils sont des hôtes exceptionnels, grands de générosité et de disponibilité, nous ne les remercierons jamais assez. Nous avons tissé des liens que je sais durables et mon plus grand souhait est qu'à notre tour, nous puissions les accueillir chez nous.

J'espère que ce récit vous plaît autant qu'il m'a plu de le rédiger.

Lise Michaud Landry, présidente (no 1375)

 

Vous parlez français?

Login for members

To obtain your username, email the webmaster (See "Contact Us ").