Mot de la présidente Madeleine Dubé-Michaud :

CA Photo Madelaine Dube Michaud 100 pBonjour à vous tous! Dans le dernier bulletin Le Brelan, nous vous avons fait part du rapport d'activités 2015-2016 en soulignant les projets prévus pour l'année en cours. Je vous demandais votre soutien et vos commentaires pour mettre en place ces projets et voir à leur réalisation. La question que je me pose aujourd'hui : Est-ce que nos membres lisent Le Brelan? Pourquoi cette question? Parce que ni le secrétaire ni votre présidente n'ont reçu de quelque manière que ce soit la moindre petite remarque ni aucun commentaire pour nous indiquer votre souci de la survie de notre association.

Exemple... à la page 7 du bulletin, nous avons lancé un concours de recrutement avec deux prix de 100 $ à être attribués lors de l'assemblée annuelle de 2017. Ce concours est ouvert à tous les membres de l'association des Michaud. Jusqu'à cette date, la réponse n'est pas vraiment significative.  Vous avez jusqu'au 31 mars 2017 pour participer. Je vous transmets une suggestion, pourquoi ne pas offrir un abonnement à un ou plusieurs membres de votre famille comme cadeau de Noël?  Vous feriez d'une pierre deux coups, votre cadeau permettra d'augmenter le nombre de nos membres.

À la même page, Isabelle, notre rédactrice en chef, vous annonçait que nous étions à la recherche d'une personne qui voudrait prendre sa relève. À ce jour, nous n'avons reçu aucune réponse nous indiquant que quelqu'un était intéressé par ce poste. Dans le rapport d'activités, je vous indiquais que nous voulions mettre sur pied un comité de rédaction pour l'élaboration de notre bulletin, là non plus, personne ne s'est manifesté.  Y aura-t-il encore un bulletin?  Si personne ne nous fournit de textes ni ne veut participer à la rédaction, que devons-nous faire?

Nous vivons présentement de grandes remises en question sur la survie de plusieurs associations de familles.  La Fédération des associations de familles du Québec (dont nous sommes membre) est aussi en réflexion sur son rôle et sur leur offre de services envers les associations de famille. Le soutien gouvernemental qui leur était accordé n’est plus au rendez-vous et les membres du conseil doivent faire des choix sur leur façon de soutenir les associations membres de la Fédération. Pour l’instant immédiat, ils ont décidé de ne pas organiser le salon qui était prévu pour février 2017. Quels seront les autres services qui seront abolis? Leur réflexion se poursuit et nous serons mieux informés lors de leur assemblée annuelle qui aura lieu au printemps.

Avec toutes ces questions, je peux vous sembler très pessimiste mais je suis plutôt à la recherche de solutions pour que chacun d’entre vous puissiez être encore fier de faire partie d’une association bien vivante. Moi, je suis très fière de porter le nom «Michaud» et d’être membre d’une association comme la nôtre. Par contre, les membres du conseil ne peuvent tout faire et ont besoin de la participation de plusieurs d’entre vous. Est-ce que nous pouvons compter sur vous comme collaborateurs privilégiés? Si oui, faites-nous signe et nous serons fiers de travailler en collaboration.

En terminant, sur une note plus réjouissante, je veux vous souhaiter, à vous et à vos proches, une heureuse période des Fêtes et une année 2017 remplie de ce qui vous fait vraiment envie.

 

Madelaine Dubé-Michaud, présidente (#1585)

Connexion des membres

Les membres en règle peuvent obtenir un identifiant en envoyant un courriel au webmestre (voir section « Nous contacter »).